Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Open RAN : le conflit Chine-USA déteint sur les travaux de standardisation

Avertissement sérieux pour l’Alliance O-RAN ? Nokia vient de mettre en pause sa collaboration technique… pour motif géopolitique. L’équipementier finlandais craint que la présence d’entreprises chinoises dans cet organe de standardisation ne déplaise à Washington. Et que ce dernier lui inflige, en conséquence, des sanctions.

Parmi les entités susceptibles de poser problème, il y a des fournisseurs de semi-conducteurs, comme Phytium et Kindroid. L’un et l’autre figurent sur la « liste noire » du département du Commerce. Celle-là même où Huawei se trouve depuis plus de deux ans. Elle interdit à toute organisation américaine de se fournir auprès de ces entités, sauf autorisation expresse du gouvernement.

D’autres restrictions pèsent sur certaines entreprises chinoises. Inspur (fabricant de serveurs) est par exemple la cible d’un ordre exécutif signé sous l’ère Trump et reconduit par l’administration Biden. Il interdit tout investissement dans les sociétés liées à l’appareil militaro-industriel chinois. Elles sont une soixantaine au dernier pointage. Dont des telcos (China Telecom, China Mobile…) également membres de l’Alliance O-RAN.

Au vu du poids de Huawei sur le marché national, le département du Commerce avait fait une exception, sous la forme d’une licence temporaire couvrant des transactions spécifiques. Elle permettait notamment de continuer à collaborer avec l’entreprise dans le cadre de groupements industriels tels que la GSMA, l’ITU ou l’ETSI. L’Alliance O-RAN en est absente… pour le moment.

Photo d’illustration © Olga – Adobe Stock

Recent Posts

L’utilisateur d’un logiciel commercial peut-il le décompiler ?

L'acquéreur d'un programme informatique peut-il le décompiler sans autorisation de l'auteur ? La CJUE a…

3 heures ago

DSI : 3 perspectives pour 2022

Orienter l'investissement vers des initiatives technologiques "centrées sur l'humain", c'est l'une des tendances promues par…

4 heures ago

Apple Silicon : quelle logithèque après un an ?

Bientôt un an que les Mac M1 sont sur le marché. Le cas d'Adobe illustre…

6 heures ago

SASE : Kaspersky rachète Brain4Net pour booster son offre XDR

Kaspersky va intégré le modèle SASE orchestré de Brain4Net dans sa future plateforme XDR.

8 heures ago

Oniro : un relais en Europe pour l’« anti-Android » de Huawei

La fondation Eclipse accueille Oniro, branche européenne d'un projet d'OS multinoyau dont Huawei est le…

11 heures ago

RGPD : Max Schrems et Edward Snowden critiquent son efficacité

Quelle réalité pour la protection des données personnelles sous l'ère RGPD ? Edward Snowden et…

1 jour ago