Pour gérer vos consentements :

Open Source : les recruteurs s’arrachent développeurs et devops

Cette année, l’enquête emploi de Dice et la Fondation Linux concerne à la fois les spécialistes de Linux et les professionnels Open Source. L’enquête () a été menée en mars 2016 auprès de 405 recruteurs et 4 555 professionnels Open Source dans le monde.

59 % des recruteurs interrogés prévoient d’embaucher de nouveaux talents Open Source d’ici la fin 2016. Un taux en hausse de 9 points par rapport à 2015 (mais cette édition couvrait uniquement les talents Linux). Aujourd’hui, 65 % des recruteurs pensent même que les embauches à venir de professionnels Open Source vont davantage augmenter que celles d’autres profils techniques.

Guerre des talents

Les employeurs sont en concurrence pour trouver les « meilleurs » talents. Et 87 % des recruteurs déclarent encore peiner à trouver les profils Open Source qui correspondent aux postes à pourvoir (un taux stable par rapport à 2015). Du côté des candidats, 73 % des professionnels Open Source interrogés disent avoir été contactés par un employeur au cours des six derniers mois.

Et les domaines d’expertise les plus recherchés sont : les plateformes OpenStack et CloudStack (pour 51 % des recruteurs), puis les technologies réseau (21 %) et la sécurité (14 %). Interrogés sur les compétences à privilégier, les candidats citent également les technologies Cloud (50 %), puis les conteneurs comme Docker (19 %), les solutions de sécurité (16 %) et réseau (9 %).

Devops et sysadmin

Sans surprise, les développeurs de l’écosystème Open Source sont les profils les plus recherchés (pour 74 % des recruteurs). Les devops (58 %) et les administrateurs systèmes (48 %) suivent. Pour les retenir, 79 % des recruteurs déclarent avoir augmenté les incitations qui leur sont proposées.

Or, le salaire et les avantages associés ne constituent pas la première motivation des professionnels Open source. L’intérêt des projets (pour 31 % des répondants), les technologies utilisées (18 %) et la communauté (17 %) sont les principaux critères de motivation cités par les répondants.

Marché porteur

L’Open Source est « un marché porteur », et de plus en plus profitable aux candidats et professionnels Open Source en poste, a déclaré Jim Zemlin, directeur exécutif de la Fondation Linux. Pour l’organisation, qui propose ses formations et certifications, les professionnels du secteur doivent mettre à jour leurs compétences afin de conserver leur « avantage concurrentiel ».

Lire aussi :

Adoption et contributions aux logiciels Open Source progressent
Les développeurs sensibilisés à la conformité Open Source
Open Source, un booster économique et un recruteur hors pair en France

crédit photo © Andrey_Popov / shutterstock.com

Recent Posts

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésentent les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

14 heures ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

15 heures ago

Performance applicative : pas d’analyse sans observabilité ?

Cette année, le Magic Quadrant de l'APM (gestion de la performance applicative) englobe officiellement l'observabilité.…

17 heures ago

Cloud : comment protéger l’Europe de lois à portée extraterritoriale

Arbitrons en faveur d'un niveau élevé de sécurité dans le cadre du schéma européen de…

19 heures ago

JavaScript change de licence : un alignement sur le W3C

Fraîchement adopté, la spécification ECMAScript 2022 adopte une licence plus permissive qui l'aligne sur celle…

23 heures ago

Ecrans PC : l’accalmie avant la tempête ?

La demande des entreprises stabilise les ventes mondiales d'écrans pour PC. Mais la fin d’un…

2 jours ago