Open Source : des emplois par milliers… pour les DevOps ?

En France, la filière open source avait pour ambition de représenter 70 000 à 80 000 emplois à horizon 2021. Mais la crise sanitaire et économique bouleverse les perspectives.

Au niveau international, malgré tout, 56% des recruteurs interrogés prévoient d’embaucher davantage de spécialistes open source dans les six prochains mois, relèvent la Fondation Linux et la plateforme de formation edX dans leur rapport*.

Or, les tensions sur ce segment du marché de l’emploi persistent. Ainsi, 93% des responsables du recrutement concernés (contre 87% en 2018) déclarent rencontrer des difficultés pour trouver assez de profils open source qualifiés.

Pour réduire le déficit de compétences, la mise à niveau des équipes existantes est l’option la plus souvent citée (57%). L’embauche de consultants externes (48%) et l’attente de jours meilleurs (jusqu’à l’arrivée du « bon » candidat) (43%) suivent.

Quels sont les profils et les expertises les plus recherchés ?

DevOps d’abord !

Les professionnels du DevOps (regroupant développement logiciel et opérations informatiques) sont dorénavant les talents les plus recherchés (65% des employeurs potentiels veulent embaucher plus de talents DevOps).

Ces profils devancent ainsi les « classiques » développeurs (cités par 59% des recruteurs), les ingénieurs (56%), les architectes SI (41%) et les administrateurs systèmes (35%).

75% des profils open source interrogés, de leur côté, déclarent utiliser les pratiques DevOps dans leur travail aujourd’hui, contre 58% il y a deux ans.

Pour les candidats, DevOps ou pas, les 5 domaines d’expertise les plus prisés sont les suivants :

1. Cloud et conteneurs (mentionnés par 75% des pros)
2. IA/Machine Learning (63%)
3. Sécurite (52%)
4. Linux (46%)
5. Réseau (36%)

Du côté des employeurs de l’écosystème open source, les compétences associées à Linux (74%) restent les plus demandées, devant le cloud 69%) et la sécurité cyber (48%).

Le rapport souligne, par ailleurs, que 74% des recruteurs se disent prêts à récompenser financièrement les efforts de certification de leurs collaborateurs.

*Plus d’un millier de professionnels open source et de responsables du recrutement ont été interrogés dans le monde durant l’été 2020 (source : The Linux Foundation & edX « The 2020 Open Source Jobs Report »).

(photo via visualhunt / CC BY-SA)