Open World Forum : « La culture open source s’infuse aujourd’hui partout »

LogicielsOpen Source

La troisième édition de l’Open World Forum se passe sous les meilleurs auspices. Rapide point sur cet événement avec son président, Philippe Montargès.

Nous sommes revenus sur le déroulement de l’Open World Forum avec Philippe Montargès, le président de cette session 2010, qui est aussi cofondateur et codirigeant d’Alter Way qui se réjouit des 1500 personnes attendues sur les deux jours. « Cet événement se veut très riche, avec une plus grande présence internationale », explique-t-il.

Les acteurs en présence semblent maintenant s’intéresser à la culture open source, est-ce surprenant?
La ligne éditoriale de l’Open World Forum est claire : décrypter les tendances, mais aussi voir plus loin, en expliquant par exemple comment des professionnels arrivent à faire vivre des communautés basées sur des modèles similaires à celui utilisé pour les projets open source. La culture open source s’infuse aujourd’hui partout : technologie, social, culture. Des modèles économiques vont se plaquer sur cette culture et conditionneront les révolutions économiques de demain.

Les entreprises françaises participent peu à la vie de la communauté. Pourquoi ?
Certains acteurs s’investissent dans la communauté. C’est ainsi le cas chez Alter Way. Les choses bougent doucement, mais la culture française se veut très technique et peu communautaire. Le modèle open source favorise de surcroît une logique d’économie nomade (les personnes utilisent les ressources qu’elles trouvent sur place) plutôt que celle, sédentaire, qui prévaut dans notre pays. Il faudrait également que la France se mette plus en avant en tant que moteur de l’open source mondial.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur