Open World Forum : la GED de Nuxeo mise sur les partenariats

LogicielsOpen Source

Nuxeo a opté pour une stratégie de partenariats afin de compléter sa solution de gestion de contenu open source. L’éditeur offre également d’embarquer ses technologies dans des logiciels tiers.

Stefane Fermigier, fondateur et président du conseil de surveillance de Nuxeo (notre photo), a profité de l’Open World Forum 2011 de Paris pour revenir sur l’évolution de la solution open source de gestion de contenu de l’éditeur.

À ce jour, quelle est la taille de Nuxeo ?
Nuxeo compte une quarantaine de personnes en France et une cinquantaine dans le monde. Le marché américain monte en puissance, grâce à nos bureaux situés à New York, Boston et San Francisco. Parmi les gros projets de GED Nuxeo, nous pouvons citer celui de l’AFP, qui regroupe 156 sites et est ainsi surement l’un des plus importants du marché. Lancé en 2005, ce projet est en cours de déploiement.

Quel est votre modèle de développement ?
Nous adoptons une stratégie de partenariat. Notre objectif est de fournir une plate-forme de gestion de contenu, mais sans forcément couvrir tous les besoins. Pour les fonctions complémentaires, nous signons des accords avec des éditeurs tiers. Le second axe de partenariat est avec les éditeurs de solutions verticales. Notre offre est ainsi intégrée à des produits existants, nouveaux, ou même à des offres anciennes, qui sont ainsi remises au gout du jour.

Pouvez-vous détailler votre programme pour les mois à venir ?
La version 5.5 de notre offre sera livrée en fin d’année. Elle sera suivie courant 2012 d’une mouture 6.0, refondue plus profondément. Nous travaillons activement sur le cloud, notamment avec Canonical et des outils comme juju. Enfin, la conférence Nuxeo World 2011 sera organisée à Paris les 20 et 21 octobre prochain (plus de détails se trouvent sur cette page web, NDLR).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur