Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

OpenCost : vers un standard FinOps pour Kubernetes ?

Tient-on un standard FinOps pour Kubernetes ? Avec OpenCost, la voie est ouverte. Le projet vient de se porter candidat à la CNCF (Cloud Native Computing Foundation). Avec le soutien de poids lourds dont Adobe, AWS, Google Cloud et SUSE.

À la racine, il y a une entreprise américaine : Stackwatch. Et un produit, lancé en 2019 sur le modèle open core : Kubecost. Son pilier : un modèle de mesure et d’allocation des coûts dans les environnements Kubernetes. Et, par-dessus, divers niveaux de service (gratuit, Business, Enterprise).

Le projet OpenCost consiste en ce modèle publié sous licence Apache 2.0 et assorti d’une implémentation en Go. La communauté y a greffé diverses extensions (templates CloudFormation, plug-in pour l’IDE Lens K8s…) et les forks se comptent par centaines.

Principale cible d’OpenCost : les déploiements chez les « trois grands » du cloud (AWS, Azure, GCP). Pour chacun, il s’appuie en standard sur les API de facturation. Pour aller plus loin (prise en compte des remises négociées, des instances préemptives, gestion des coûts hors cluster, etc.), on peut y connecter des comptes. Et, pour les déploiements sur site, apporter ses propres données de tarification.

Le cœur fonctionnel d’OpenCost comprend un front-end Nginx (avec modèle et un serveur API) et un back-end Prometheus. On peut y adjoindre un serveur Grafana et un daemonset pour collecter les métriques réseau. Sur la roadmap figurent notamment l’ajout de test de conformité et l’affichage des émissions de CO2. Et la stabilisation de fonctionnalités comme la mise en œuvre automatisée du redimensionnement de ressources.

Certains éléments ne sont accessibles qu’avec des licences payantes de Kubecost : multicluster, extension des périodes de conservation, alertes, SSO… Cadence actuelle du projet : hors correctifs, une mise à jour par mois.

L’implémentation la plus commune du stockage persistant dans Kubecost se fait avec Thanos.

Illustration principale © everythingpossible – Fotolia

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago