OpenOffice fait son chemin dans l’administration française

Régulations

Le ministère du Budget et de la réforme de l’Etat fait un premier bilan, 400.000 postes dans les administrations françaises auront migré sur OpenOffice.org avant 2007

La publication en décembre 2005 du plan interministériel pour migrer les postes de l’administration française de la suite bureautique Office de Microsoft à sa concurrente OpenOffice.org n’avait pas soulevé plus d’enthousiasme que cela?

Trois trimestres plus tard, le bilan est pourtant des plus encourageants. Publié par le ministère du Budget et de la réforme de l’Etat, il révèle qu’avant 2007, la migration d’Office vers OpenOffice.org aura concerné 400.000 postes, ce qui représente la plus forte migration vers une solution bureautique Open Source jamais réalisée.

Il faut dire que l’administration française aura facilité cette migration en mettant des outils en place au profil de ses utilisateurs. Ainsi, en plus du CD-Rom d’installation, de ses tutoriaux et mémentos, des formations en ligne sont proposées, et un site Web d’assistance OpenOffice.org donne accès à un forum des utilisateurs.

Pour l’Etat français, le bénéfice tiré de cette migration est double, une économie de coût, tout d’abord, sur les achats de licences Microsoft. Elle se chiffre en millions d’euros. Mais aussi l’emploi d’un format ‘universel’ et ouvert, OpenDocument.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur