OpenOffice.org : la communauté se dissocie d’Oracle et crée LibreOffice

LogicielsOpen Source

Coup de tonnerre dans le monde des logiciels libres : la communauté reprend aujourd’hui la main sur le développement de la suite bureautique open source OpenOffice.org.

Suite au rachat de Sun Microsystems par Oracle (validée début 2010 par la Commission européenne), la suite bureautique open source OpenOffice.org a changé de propriétaire. Hélas, les épisodes malheureux concernant OpenSolaris n’ont pas su rassurer la communauté.

C’est dans ce contexte difficile que les acteurs gravitant autour du projet OpenOffice.org ont décidé de s’écarter d’Oracle, en créant la Document Foundation, qui développera une suite bureautique libre du nom de LibreOffice (bien évidemment basée sur le code source du projet OpenOffice.org). Cette initiative a d’ores et déjà été saluée par la Free Software Foundation, la GNOME Foundation, l’OSI, Google, Canonical, Novell, Red Hat et – plus près de nous – par l’APRIL et l’AFUL. Les membres du projet Go-oo se félicitent également de cette nouvelle, l’équipe chargée de LibreOffice semblant plus ouverte aux contributions externes que celle de feu Sun. LibreOffice saura-t-il rassembler OpenOffice.org et Go-oo ?

Les membres de la Document Foundation ont par ailleurs invité Oracle à rejoindre le mouvement. Après tout, la compagnie souhaitait créer une unité indépendante œuvrant au développement de cette solution. Il est toutefois peu probable qu’elle accepte cette invitation, sa stratégie consistant à fournir une hypothétique suite bureautique web écrite en JavaFX, un projet totalement différent de celui prôné par la Document Foundation.

Une première version (en anglais) de LibreOffice est accessible à cette adresse pour Windows, Linux et Mac OS X. Elle est similaire à la version bêta d’OpenOffice.org 3.3.0, présentée récemment. Elle apporte ainsi de multiples nouveautés et correctifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur