OpenShift – Cloud Foundry : IBM vise l’union des PaaS

CloudOrchestrationPAAS

Le rapprochement des deux plates-formes de développement cloud est à l’agenda d’IBM, a fortiori après l’acquisition de Red Hat.

Ces 11 et 12 septembre 2019 se déroule, à La Haye (Pays-Bas), la 3e édition du sommet européen Cloud Foundry, organisé par la fondation éponyme.

IBM, l’un des principaux soutiens de ce PaaS open source, a fait le point sur l’intégration avec OpenShift. Ce à travers son offre Cloud Foundry Enterprise Environment, qui permet de créer à la demande des instances isolées de la plate-forme de développement.

Ce rapprochement fait suite, pour Big Blue, à l’acquisition de Red Hat, éditeur d’OpenShift.

Il s’inscrit dans la lignée du projet Eirini, que supervise la Cloud Foundry Foundation.
Lancé fin 2018, il a permis de proposer un back-end Kubernetes, en alternative à Diego, l’orchestrateur historique de Cloud Foundry.

L’idée à terme est de permettre aux utilisateurs de Cloud Foundry de déployer directement sur OpenShift.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT