OpenSolaris adapté aux mainframes IBM !

Logiciels

L’ouverture à des architectures tierces est un des premiers bénéfices de ce projet communautaire

Sun Microsystems tente de faire sortir son système d’exploitation Solaris du giron des processeurs SPARC. Le frein est ici plus culturel que technique. Heureusement, avec l’OS open source OpenSolaris, les avancées dans ce domaine sont fulgurantes.

Le projet Sirius est ainsi une adaptation d’OpenSolaris destinée aux mainframes IBM. Sirius est compatible avec les System z pourvus de z/VM. Il fonctionne en mode 64 bits, tout en restant compatible avec les applications 32 bits. Cette mouture rejoint ainsi les versions x86 (32 bits et 64 bits), SPARC 64 bits et Power PC 32 bits.

Les avantages de Solaris (DTrace et ZFS) sont donc maintenant disponibles sur les mainframes IBM, une chose impensable il y a encore quelques années. Certaines caractéristiques de z/VM sont également mises à profit : détection des périphériques, gestion de la mémoire et des disques.

Le système d’exploitation est livré sous licence open source, la CDDL 1.0 (Common Development and Distribution License), la ‘libc’ étant un paquetage binaire (non open source) actuellement fourni par Sun Microsystems.

Les notes de version sont intéressantes à plus d’un titre. Nous y apprenons par exemple que seuls les System z9 BC et EC sont reconnus actuellement. Le portage est également très poussé, puisque les instructions de chiffrement sont supportées. Cette version d’OpenSolaris est compilée avec le GCC 4.3.1, assisté des Binutils 2.17.50. Le code est généré à partir d’une plate-forme SPARC 64 bits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur