OpenSolaris: la communauté s'agace du silence d’Oracle

Logiciels

OpenSolaris sera-t-il abandonné par Oracle… ou par la communauté? Plus personne ne semble aujourd’hui capable de prévoir le futur de ce système d’exploitation open source.

Le futur d’OpenSolaris, la version open source de Solaris, semble de plus en plus compromis. La nouvelle version de cette solution tarde à faire son entrée. Elle aurait pourtant dû être livrée en mars dernier. Pire, les responsables du projet commencent à s’inquiéter du silence d’Oracle.

Bien entendu, il faut accorder du temps à la firme, qui doit digérer le rachat de Sun Microsystems avant de pouvoir se lancer dans de nouveaux travaux. Toutefois, Oracle n’a pas su donner de signes positifs à la communauté: elle a tout d’abord déclaré que les nouvelles fonctionnalités intégrées à Solaris ne seraient plus systématiquement reversées sous licence open source au sein du projet OpenSolaris. De plus, elle a récemment décidé de ne plus livrer de CD-Rom gratuits d’OpenSolaris. Cette décision, certes symbolique, n’a pas été particulièrement bien accueillie par la communauté.

Le ton monte sur les listes de diffusion liées à ce projet: certains estiment qu’il est temps de créer un dérivé indépendant de ce système d’exploitation (un fork), alors que d’autres rappellent que son développement ne pourra que difficilement être réalisé sans l’aide d’Oracle.

Une situation frustrante pour la communauté, qui se sent ainsi prise entre deux feux. Jörg Schilling résume le sentiment de nombre de développeurs OpenSolaris: « Je garde toujours l’espoir que les responsables d’Oracle se rendront compte assez tôt qu’ils pourraient causer du tort à l’avenir de la compagnie, s’ils continuent à nous ignorer. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur