OpenStack : 48% des décideurs IT français prêts à l’adopter

CloudDSIIAASLogicielsOpen SourceProjets
Smile Linux Cloud OpenStack © Krischam - Fotolia.com

L’intérêt des responsables IT en France pour le framework de déploiement d’infrastructure Cloud OpenStack est bien réel, mais les déploiements restent à concrétiser, selon Red Hat.

Red Hat a publié les résultats d’une enquête en ligne sur l’adoption du framework Open Source OpenStack. Celle-ci a été menée en décembre 2014 auprès de 180 responsables IT français. 48% des DSI et administrateurs système interrogés ont déclaré leur intérêt pour la plateforme logicielle de Cloud, parmi eux 14% ont déjà déployé la technologie et 34% envisagent de le faire.

« Malgré sa relative jeunesse, OpenStack apporte une réponse concrète aux besoins actuels des systèmes IT », a déclaré Carine Braun-Heneault, directrice générale de Red Hat France. Outre la maîtrise des coûts, les principales préoccupations des responsables IT sont : l’automatisation des ressources (46%), la réponse aux besoins des systèmes de stockage distribués (41%), le gain en évolutivité (40%) et une plus grande indépendance vis-à-vis des éditeurs de solutions propriétaires (38%).

Des atouts et des défauts de jeunesse

Malgré l’engouement de décideurs IT, la mise en production d’OpenStack peut tarder. Une majorité de répondants (53%) estime que le manque de compétences techniques en interne peut freiner son adoption. La complexité de la technologie (pour 39% des responsables IT) et le manque d’expertise des partenaires, fournisseurs et intégrateurs (30%), sont également évoqués.

OpenStack peut être associé à des outils complémentaires. Les solutions de monitoring d’infrastructure sont le plus souvent cités (54% des réponses). Suivent : les logiciels de gestion multi-plateformes et les outils d’orchestration (50% respectivement). Plus largement, 38% des répondants déclarent utiliser un Cloud privé, 20% un Cloud hybride et 16% un Cloud public. Les 26% restants envisagent de se lancer d’ici la fin 2015, parmi eux 48% opteraient pour du Cloud privé, 35% pour du Cloud hybride et 17% pour du Cloud public. Redhat a illustré l’étude de l’infographie ci-dessous :

Etude openstack Red hat infography-1

Lire aussi :
OpenStack : le framework Open Source du Cloud paré pour l’entreprise ?
OpenStack : Red Hat débourse 70 millions d’euros pour racheter le français eNovance

crédit photo © Krischam – Fotolia.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur