Pour gérer vos consentements :

OpenStack Summit : Ericsson certifie les solutions Open Source NFV

Ericsson a profité du Sommet OpenStack de Paris pour lancer, lundi 3 novembre, un programme de certification Open Platform for NFV (OPNFV). Créé fin septembre 2014 à l’initiative de la Linux Foundation, le projet OPNFV vise à construire une plate-forme de référence NFV (Network Functions Virtualization) en direction des opérateurs télécoms pour les aider à assurer la cohérence, la performance et l’interopérabilité entre les composants Open Source pour la virtualisation de leur réseau. Objectif : accélérer leur mise sur le marché et réduire les coûts des solutions. Rappelons que le NFV autorise une gestion logicielle de la configuration du réseau et permet d’affranchir ses utilisateurs des appliances propriétaires propres à chaque fonction au profit des architectures standard x86.

En tant que membre (platinium) fondateur de l’OPNFV, qui compte une quarantaine d’adhérents, Ericsson propose donc de valider la compatibilité des solutions et infrastructures avec les nouveaux standards NFV. « Ericsson croit fermement dans le potentiel que détient le NFV pour les télécommunications, et ce programme de certification est l’une des mesures concrètes que nous prenons pour accélérer son adoption », justifie Paolo Colella, vice président responsable de la division Consulting et Integration Systems chez Ericsson.

Deux centres de certifications

La certification d’Ericsson portera sur la portabilité des workload, la flexibilité, l’évolutivité et l’interopérabilité des caractéristiques, fonctions et interfaces sur l’ensemble de la pile. Elle vise également à évaluer les performances. Le tout dans un cadre ouvert où Ericsson invite clients, partenaires et autres membres de la communauté OPNFV à discuter de leurs exigences en matière de processus, méthodes et outils. La certification des solutions s’effectuera depuis deux centres, l’un aux Etats-Unis, l’autre en Europe, et à travers un environnement Cloud mondial.


Lire également
Ericsson mise sur la convergence et le Cloud auprès de ses clients
Nokia commercialise la première solution NFV pour réseau mobile
Ericsson choisit l’OpenStack de Mirantis pour refondre son Cloud

crédit photo © Syda Productions – shutterstock

Recent Posts

Développeurs : les 10 communautés les plus étendues

Ecosystèmes, plateformes, outils et langages confondus, GitHub, Apple et Stack Overflow attirent le plus grand…

17 heures ago

Project Zero revoit sa stratégie de sa « chasse aux failles »

Assouplissement de politique pour Project Zero. L'équipe de « chasse aux failles » va en…

18 heures ago

Blockchain : des milliards en perspective pour qui ?

Les services IT et aux entreprises capteraient plus des deux tiers des investissements mondiaux réalisés…

22 heures ago

Docker : un chemin délicat vers Apple Silicon

Disponibilité globale actée pour Docker sur Apple Silicon. Tout n'est pas encore réuni pour exploiter…

23 heures ago

Salesforce France : la vague de départs culmine avec le DG

Salesforce France s'est séparé de son directeur général, dans la lignée de départs au sein…

1 jour ago

SAP, Siemens, SonicWall… Les alertes sécurité de la semaine

Quels logiciels faut-il penser à patcher ? Tour d’horizon sur la base des avis de…

4 jours ago