OpenText élargit sa formation avec Operitel

Logiciels

Le leader de l’ECM s’empare du spécialiste de l’e-learning et son logiciel étendard : le LMS LearnFlex. Une complémentarité évidente sur les contenus et une façon de s’ouvrir de facto un nouveau marché.

Concentration dans le logiciel canadien. Le numéro 2 mondial de la gestion de contenu (cf. article dans SiliconDSI: ‘OpenText, un numéro 2 de l’ECM bien vivace‘) (ECM pour Enterprise content management), OpenText annonce le rachat de son compatriote Operitel, spécialiste de l’e-learning.
Cet éditeur nord-américain propose une solution de gestion de la formation (contenus et apprenants) ou LMS (Learning management system).

Déjà dans le Social et le mobile
Operitel intègre déjà les fonctions de réseaux sociaux et d’e-learning mobile qui viendront enrichir les plates-formes de gestion de contenus Opentext. Partenaire Gold de Microsoft, l’éditeur a conçu son LMS LearnFlex sur la plateforme .Net de ce dernier, et l’a intégré –assez naturellement- à SharePoint, très utilisé dans les entreprises pour le partage de documents et la conception de workflow.
Les utilisateurs peuvent fournir aux employés des contenus de formation et une gestion des apprenants et des services, avec le suivi et les évaluations nécessaires. Une solution qui permet aussi à l’entreprise de respecter les contraintes réglementaires de formation.
Gérant de multiples contenus de formation, les produits Operitel bénéficieront pleinement des fonctions les plus évoluées de la plate-forme OpenText.

Un rythme soutenu de croissance externe
Voilà qui constitue une nouvelle acquisition clé pour Opentext qui poursuit sa croissance externe, après une série de rachats: le suédois Streamserve (cf. article ‘Open Text complète son offre‘) fin 2010 [automatisation et personnalisation d’envois B2B et B2C via divers canaux; rachat en octobre 2010 pour 71 millions de dollars], du spécialiste de la sémantique NStein [pour 32 millions de dollars canadiens en février 2010] et celui de l’atelier de développement mobile du britannique Wecomm (cf. article de mars 2011 :’OpenText renforce son offre de solutions applicatives‘).

Aucun montant n’a été divulgué. Le communiqué d’OpenText précise que Mickael Skinner, CEO d’Operitel, est maintenu dans ses fonctions au siège de la société situé à Peterborough dans l’Ontario (Canada).


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur