Opera 10.60 finalisé supporte le WebM

Sécurité

Opera Software vient de finaliser la dernière mouture de son navigateur. Il est présenté comme 50% plus rapide que précédemment.

Quelques jours après la disponibilité de Firefox 3.6.6 (en attendant la version 4 ), c’est au tour d’Opera Software de livrer la nouvelle mouture de son navigateur homonyme. Opera 10.60 est donc disponible en version finale depuis le 1er juillet.

Opera 10.60 gagne en vélocité. Selon son éditeur, le navigateur est 50% plus rapide que la précédente version. Essentiellement sur le traitement des applications Javascript. C’est aussi le premier fureteur finalisé à supporter le format vidéo ouvert WebM proposé par Google à partir de son codec VP8. Un format visiblement appelé à devenir un standard du web, notamment dans le cadre de l’implémentation du HTML5 et du support natif des contenus vidéo/audio.

Opera 10.60 se concentre également sur la sécurité. Notamment en proposant de contrôler les options de géolocalisation. Un dispositif anti-phishing et anti-site frauduleux compatible avec l’offre « inégalée » d’AVG. Enfin, Bing débarque dans le navigateur. Le moteur de Microsoft cohabite donc avec Google qui reste le moteur par défaut.

Reconnu de longue date pour ses qualités, notamment en regard du respect des standards du W3C, et ses innovations, Opera reste un navigateur sous utilisé. Ses parts de marché ne dépassent guère les 2% et 5% respectivement dans le monde et en Europe. En Norvège, son pays natal, il dépasse les 6%. Mais à peine les 1,25% en France (selon StatCounter). Opera revendique 120 millions d’utilisateurs actifs dans le monde mais pour toutes les déclinaisons du navigateur (Opera Mobile et Mini notamment).

A lire également: Dossier comparatif : Chrome reste le plus rapide et le plus évolué des navigateurs web


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur