Opera 11.10 met le turbo… en attendant l’accélération graphique

Cloud

Opera 11.10 est téléchargeable en mouture définitive. Speed Dial, Opera Turbo et la prise en charge des standards du W3C sont en progrès.

La version définitive du navigateur web Opera 11.10 « Barracuda » est dorénavant accessible pour Windows, Mac OS X, Linux (x86 32 bits et 64 bits) et FreeBSD (x86 32 bits et 64 bits).

Première nouveauté, Opera 11.10 intègre une nouvelle version de la page de garde Speed Dial, plus flexible et au design amélioré. Autre avancée, l’intégration du moteur de rendu HTML Presto 2.8.131. Au menu, le support du format WebP de Google permet de proposer des images plus compactes (à qualité identique) que leurs équivalents JPEG. La gestion de l’HTML5 et des CSS a également été améliorée. Enfin, le support des polices de caractères web au format WOFF fait son entrée.

Opera Turbo est maintenant plus rapide et propose des images de meilleure qualité. Rappelons que cette fonctionnalité permet de réduire la taille des pages web, qui sont traitées par les serveurs d’Opera avant leur affichage. Lorsque la bande passante est limitée (connexion à bas débit par exemple), le temps de chargement des pages s’améliore. Opera Turbo permet également de réduire la bande passante utilisée. Pratique pour le haut débit par satellite.

Dernière nouveauté notable : sous Windows Vista et Windows 7, cette version Opera 11.10 réduit ses besoins en ressources lorsque la machine n’est plus branchée sur le secteur. Ceci permettra d’augmenter l’autonomie des ordinateurs portables. Une excellente idée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur