Opera 11.50 : moins de bogues, plus de vitesse

NavigateursSécurité

Avec Opera 11.50, l’éditeur norvégien Opera Software propose un navigateur plus rapide que jamais, toujours plus respectueux des standards, et largement moins bogué que précédemment. Une valeur sûre.

Après plusieurs versions de test, les développeurs d’Opera Software lèvent aujourd’hui le voile sur une nouvelle version de leur navigateur web desktop. Opera 11.50 « Swordfish » est accessible pour Windows, Mac OS X, Linux (x86 32 bits ou 64 bits) et FreeBSD (x86 32 bits ou 64 bits).

Au menu de cette version, un nouveau moteur de rendu HTML, Presto 2.9.168, qui se montera 20 % plus rapide lors du traitement des feuilles de styles (CSS) et de l’affichage d’éléments graphiques vectoriels (SVG). Il propose d’autres avancées, comme le support de la balise HTML5 time (qui permet de définir dates et heures).

Une nouvelle interface utilisateur, plus claire et plus épurée, est également de la partie. Le changement est parfois subtil, mais bien réel. La synchronisation des données entre des moutures d’Opera fonctionnant sur des machines séparées prendra dorénavant en compte les mots de passe. Pratique. Enfin, des extensions pourront être créées pour la page Speed Dial (une soixantaine semble actuellement disponible) et un assistant se chargera de simplifier l’installation des greffons les plus courants (par exemple le lecteur Flash d’Adobe).

Notez que quelques failles de sécurité, dont aucune n’était critique, ont été comblées, ainsi que de très nombreux bogues (des milliers selon l’éditeur). La mise à jour reste donc vivement recommandée.

___

Sondage

Firefox 5 est sorti. L'occasion de vous demander quel est votre navigateur favori :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur