Opera 9.60 est disponible en version définitive

Logiciels

La compagnie joue la carte des fonctionnalités avancées. Dommage que les performances du moteur JavaScript soient en légère baisse

La version 9.60 de la suite Internet Opera est maintenant disponible. Le service Opera Link vous offre de synchroniser vos moteurs de recherche et votre historique. C’est une fonction pratique pour ceux qui utilisent plusieurs ordinateurs.

Les flux RSS/Atom peuvent également être prévisualisés. Le client de courrier électronique apporte lui aussi son lot de nouvelles fonctionnalités. Un mode « basse bande passante » permet de ne télécharger que le nécessaire. C’est une solution efficace, quoique réservée à une petite frange de la population, la plupart des internautes français disposant maintenant d’une connexion à haut débit. La gestion des fils de discussion est bien plus efficace qu’auparavant. Un bon point pour les gros utilisateurs de courriers électroniques.

L’éditeur met l’accent sur le chargement plus rapide des pages. En toute honnêteté, nous n’avons constaté aucune différence par rapport à la mouture 9.52. Toutefois, les remarques que nous avions émises lors de notre précédent test se confirment : Opera 9.60 consomme environ 4,7 % de mémoire de plus à vide et un petit 1,3 % de plus en charge. Il restitue cependant mieux la mémoire lorsque nous fermons les onglets de notre panel de sites de test (-2,3 %). In fine, la différence avec la version 9.52 est moins sensible que lors du test de la version 9.60 bêta 1. Ouf !

Le moteur de rendu HTML est quasi inchangé depuis la version précédente. Le test Acid2 passe sans problème, alors que la note au test Acid3 passe de 84 % à 85 %. Nous avons enfin mis à l’épreuve le moteur JavaScript de cette nouvelle mouture. Sous SunSpider, le gain est de 6 %, ce qui est plutôt significatif. Toutefois, en étudiant le rapport détaillé de ce benchmark, nous constatons que le gain est dû à une réécriture des fonctions de date (1,88 fois plus rapides), le reste des résultats étant inchangé… ou en baisse. La suite de tests de Google confirme nos craintes : le score d’Opera 9.60 chute de près de 11 % ! Une déception.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur