Opera s’offre un filtre contre le phishing

Sécurité

La version 9.1 du navigateur gratuit norvégien, accueille de nouvelles
fonctionnalités…

L’éditeur du navigateur Opera annonce qu’il a ajouté un filtre à son logiciel permettant de bloquer les sites de phishing ou hameçonnage.

Le groupe marche ainsi dans les traces de Microsoft et de la fondation Mozilla qui ont également adapté leurs navigateurs à cette nouvelle menace croissante.

Dans cette nouvelle mouture, qui a été publiée le lundi 18 décembre, la compagnie a ajouté un filtre qui utilise les informations de la PhishTank et de GeoTrust pour aider à protéger les utilisateurs contre les duperies des cyber-pêcheurs en ligne.

La PhishTank, qui est surveillée par le groupe open source OpenDNS, est une chambre de compensation collaborative qui permet à quiconque de soumettre des données sur des sites soupçonnés de phishing.

De son côté, GeoTrust fournit des certificats numériques.

Rappelons que le phishing ou hameçonnage est une forme de fraude en ligne. Pour la mener à bien les voyous de la Toile utilisent de faux sites web pour tromper la vigilance de l’internaute et par la suite dérober ses informations personnelles.

Les filtres comme celui utilisé par Opera 9.1 permettent d’alerter l’utilisateur lorsqu’il se rend sur un site qui permet la récupération à son insu de données personnelles.

Les navigateurs Microsoft Internet Explorer 7 et Firefox 2.0 incluent également des filtres qui bloquent les sites de phishing. Microsoft a publié IE7 en octobre et le même mois la fondation Mozilla a publié Firefox 2.0.

Vista sera également livré avec la version grand public d’IE7 qui est pour l’instant prévue pour le 30 janvier 2007.

Dernièrement, la firme de Redmond a publié un bulletin de sécurité corrigeant une faille dans le filtre antiphishing d’IE7. Un patch qui sera publié dés la sortie de la version grand public de l’OS.

Opera malgré des qualités évidentes n’est pas encore très populaire. Ce qui explique qu’il soit moins ciblé par les hackers. Toutefois pour la société dont le siège est situé à Oslo, le succès est au rendez-vous notamment grâce à la version pour les téléphones mobiles de son navigateur, l’Opera Mini Browser.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur