Opera stabilise son navigateur web… dans l’attente de nouvelles fonctionnalités

Cloud

Si la version préliminaire du navigateur web Opera 11.10 gagne en stabilité, elle n’apporte que peu de nouvelles fonctionnalités. Il faudra donc encore patienter.

Les développeurs d’Opera Software viennent de mettre en ligne la première version de test du butineur Opera 11.10 « Barracuda ».

La nouvelle fonctionnalité majeure annoncée précédemment n’est pas encore de la partie. Les ingénieurs ont préféré parfaire leur offre avant de passer à la vitesse supérieure. Ainsi, le moteur de rendu HTML Presto bondit de la version 2.7.62 à la 2.8.99. Au menu, de multiples avancées en terme de stabilité. Les plantages constatés par les utilisateurs Mac OS X sous Facebook, Live Mail, Hotmail et Google Docs devraient ainsi devenir de l’histoire ancienne.
En dehors du moteur de rendu HTML, les développeurs déclarent avoir entièrement revu la couche réseau d’Opera, afin qu’elle soit plus en phase avec les exigences actuelles en la matière. Ils ont enfin corrigé de très nombreux bogues.

Le support des polices de caractères au format WOFF fait également son entrée. Une excellente nouvelle. Opera rejoint ainsi Google Chrome 5.0, Firefox 3.6 et Internet Explorer 9. Notez que les futures versions de Safari devraient, elles aussi, supporter ce format, qui pourra alors être utilisé sans crainte par les créateurs de sites web.

La version de test d’Opera 11.10 peut être téléchargée depuis cette page web en moutures Windows, Mac OS X, Linux et FreeBSD.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur