Opérateurs : la fusion du siècle n’aura pas lieu ?

Cloud

La presse américaine prête à Vodafone l’intention de s’emparer de Verizon
pour… 161 milliards de dollars

Il s’agirait de la plus grosse opération menée par un opérateur télécoms européen. Selon le site Internet Alphaville, filiale du Financial Times, Vodafone pourrait lancer une offre de rachat sur l’américain Verizon Communications.

Le britannique, premier opérateur européen, mettrait le paquet pour s’emparer du troisième opérateur mondial et deuxième opérateur US. L’OPA pourrait ainsi atteindre 160 milliards de dollars.

Cette offre représenterait une prime de 32% par rapport à la capitalisation d’environ 121 milliards du groupe à la clôture de vendredi.

Pour autant, le site précise que « Vodafone n’a pas approché Verizon et il n’y a pour l’heure aucune certitude que le géant de la téléphonie mobile poursuivra son idée ».

Ce lundi, Vodafone a fermement démenti cette information. Dans un communiqué, le groupe « souhaite dire clairement qu’il n’a pas de projet de faire une telle offre ».

Rappelons que Vodafone et Verizon détiennent à parité la coentreprise Verizon Wireless, deuxième opérateur mobile aux Etats-Unis, en termes d’abonnés. Verizon a déclaré être intéressé par une montée à 100% de cet actif très rentable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur