Opérateurs : des revenus en hausse grâce aux services mobiles

Après deux ans de contraction, le revenu des opérateurs télécoms sur le marché final français a sensiblement augmenté (+0,8% à 9,1 milliards d’euros HT) au 4e trimestre 2019, rapporte l’Arcep dans son observatoire trimestriel des marchés télécoms.

À lui seul, le revenu des services mobiles a progressé de +3,6% à 3,4 Md€ sur le dernier trimestre de 2019 par rapport à la même période l’an dernier, a souligné le régulateur. Les ventes solides de contrats mobiles forfaitaires sur le trimestre et la hausse de la facture mensuelle moyenne (+0,2€ HT) de clients disposant de forfaits, expliquent la tendance.

Par ailleurs, 54,8 millions de cartes SIM (soit plus de 7 cartes SIM sur 10 au total en France) sont désormais actives sur les réseaux 4G. Les clients actifs sur les réseaux 4G étant les plus gros consommateurs de données (9,5 Go par mois en moyenne, +30% en un an).

Sur le marché de la téléphonie fixe, l’accès Internet amortit la chute de revenus.

La fibre au secours du fixe

Le revenu de la téléphonie fixe continue de baisser pour les opérateurs (à 4,1 Md€), mais de manière moins marquée (-0,7% au dernier trimestre de 2019, par rapport à la même période l’an dernier, contre -2,8% en moyenne sur les neufs premiers mois de 2019).

La hausse des ventes d’accès à haut et très haut débit (fibre) en fin d’année (+2,3%) a joué un rôle d’amortisseur. Quant à la facture mensuelle moyenne haut/très haut débit des clients, elle s’est stabilisée (+0,1€ en un an), a précisé l’autorité de régulation.

L’Arcep fait également état de la forte progression du nombre de locaux éligibles à la fibre (FttH) (18,3 millions fin décembre 2019, soit +4,8 millions dans l’année). Au total, 29,8 millions d’accès broadband sont dénombrés, dont 11,4 millions pour le seul très haut débit.

Enfin, les prestations de services d’interconnexion et d’accès pour le compte d’autres opérateurs sont une autre source de revenus. Elles ont rapporté aux opérateurs télécoms 2 milliards d’euros sur le trimestre (+1% en un an).

Cette embellie est notamment liée à la forte croissance du revenu des services de gros du FttH (+62% au T4 2019 par rapport au T4 2018) et des prestations de liaisons intersites vendues aux opérateurs et ciblant la clientèle entreprise (+22%).

(crédit photo de une © Shutterstock)

Recent Posts

GAIA-X AISBL change de CEO et de CTO, mais pas de cap

GAIA-X AISBL, pilote du projet européen d'infrastructure de données, a recruté Francesco Bonfiglio (CEO) et…

12 heures ago

Rosetta : Apple forcé à abattre ce pilier des nouveaux Mac ?

Des éléments découverts dans le code de macOS 11.3 bêta 3 ont soulevé des craintes…

16 heures ago

Okta – Auth0 : une fusion à 6 milliards dans la gestion des identités

Okta projette d'acquérir son concurrent Auth0 dans un deal en actions valorisé à 6,5 milliards…

18 heures ago

Open source d’entreprise : d’abord une affaire d’infrastructure ?

La modernisation d'infrastructure demeure, dans les statistiques de Red Hat, le principal usage de l'open…

20 heures ago

DSI : le cloud souverain pour qui ?

L'Europe ambitionne de disposer d'alternatives solides aux offres cloud des GAFAM. Qu'en est-il des choix…

1 jour ago

Mesh : Microsoft guide la VR collaborative vers Azure

Passer à l'échelle les applications de réalité virtuelle ? Il y a Azure pour ça.…

2 jours ago