OptiPlex défectueux: la réponse de Dell

Cloud

Dell rappelle qu’il n’était pas le seul constructeur affecté par les condensateurs défectueux qui mettaient hors circuit ses Optiplex et qu’il a étendu la garantie en conséquence.

Dell vient de réagir aux révélations du New York Times, reprises par Silicon.fr, concernant les PC Optiplex que le constructeur a vendu entre 2003 et 2005 sachant qu’ils étaient défectueux. Des défaillances consécutives aux dysfonctionnement de condensateurs de mauvaise qualité, dont certains mettaient en berne les cartes mère des PC.

Près de 12 millions d’ordinateurs de gamme professionnelle auraient été affectés par ces pannes de condensateurs de marque Nichicon, sur le seul territoire américain. Mais à la lecture des commentaires laissés par nos lecteurs, il semble bien que beaucoup de modèles vendus en France (comme probablement dans le reste de l’Europe) n’aient pas été épargnés.

Rappelant que l’affaire est ancienne, le constructeur se défend. Il estime que « la mise en cause de Dell face à cette situation est injuste ». Selon le constructeur texan, il n’a pas été le seul à utiliser ces condensateurs Nichicon. « De nombreux fabricants » auraient été affectés. Mais pas question de les nommer (il est vrai que juridiquement cela pourrait être considéré comme du dénigrement). « Ce n’est que pure spéculation que d’affirmer que Dell a été affecté plus que les autres entreprises. »

Par ailleurs, Dell ajoute à sa défense qu’il avait pris soin d’étendre la garantie jusqu’à janvier 2008. Soit une durée de support suffisamment longue pour remédier à ces défaillances de composants Nichicon. Défaillances que Dell assure aujourd’hui avoir corrigé, ne serait-ce qu’en ayant suspendu l’approvisionnement des condensateurs défectueux.

Dell reconnaît ne pas avoir prévenu les clients affectés et se justifie en affirmant qu’il lui était impossible de recenser les cartes mères équipées des condensateurs Nichicon ou encore que ceux-ci n’étaient pas tous systématiquement défaillants. Et il assure avoir maintenu le dialogue avec ses clients pour résoudre ce problème. Ce que les commentaires des lecteurs de Silicon.fr tendent à confirmer.

En résumé, pour Dell, cette histoire ancienne a été traitée en temps et en heure et sa résurgence dans la presse, quasiment 5 ans après les faits, est injustifiée… Mais le mal est fait.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur