Oracle accélère Solaris 10… en attendant son successeur

Logiciels

Solaris 10 8/11 lève les dernières barrières de ZFS et se montre plus véloce lors des phases d’installation et de redémarrage.

Oracle vient de livrer une nouvelle version du système d’exploitation Solaris. Ceux qui attendaient la sortie de Solaris 11 devront encore se montrer patients, puisque l’annonce de la firme concerne aujourd’hui Solaris 10.

Plus rapide à installer et à redémarrer
Oracle a mis l’accent sur la vitesse pour Solaris 10 8/11. Le système d’exploitation sera ainsi plus rapide à redémarrer, ce qui réduira les temps d’arrêt lors d’une opération de maintenance. De plus, il sera possible d’installer le système depuis une archive prête à l’emploi et de le mettre à jour en mode live. De nouvelles possibilités qui accéléreront l’installation de cet OS, sa réinstallation après un sinistre, ou encore sa maintenance.

ZFS s’installe au cœur du système
Bon point, le système de fichiers ZFS pourra enfin être utilisé sur toutes les partitions, y compris la partition racine du système, les dernières barrières empêchant son adoption ayant été levées par la firme. Oracle a également amélioré les temps de démarrage et d’arrêt de sa base de données en environnement Solaris. Enfin, le support des serveurs SPARC et x86 les plus récents est au rendez-vous.

« Avec Oracle Solaris 10 8/11 et la prochaine version Oracle Solaris 11, nous continuons à démontrer notre engagement constant envers Oracle Solaris, en ouvrant l’accès le plus facile et le plus économique aux innovations les plus récentes, aussi bien pour les clients actuels que pour les nouveaux », déclare John Fowler, vice-président exécutif des systèmes chez Oracle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur