Oracle acquiert GreenBytes, spécialiste de l’optimisation du VDI

CloudStockage

Oracle a annoncé le rachat de Greenbytes, spécialiste de l’optimisation de la virtualisation du poste de travail (VDI). La société propose une solution basée sur ZFS qui améliore les flux de données.

Oracle continue ses emplettes avec le rachat de GreenBytes. Basée à Providence dans l’Etat de Rhodes Island, la société a été créée en 2007 par Robert Petrocelli. Récemment, elle a levé 12 millions de dollars notamment auprès de Generation Investment Management, le fonds d’Al Gore.

A l’origine, GreenBytes est spécialisée dans le stockage et plus exactement dans la création d’un moteur de déduplication et de réplication. Elle a ensuite amélioré son offre en l’étendant au disque SSD avec un OS fournissant la déduplication et la compression en temps réel. Après le rachat de Zevo, spécialiste de la technologie ZFS, GreenBytes a lancé un produit pour améliorer le VDI (Virtualization Desktop Infrastructure) baptisée IO Offload Engine. Cette solution permet de capturer les flux intenses de données et de les traiter pour les rendre plus efficaces.

Une optimisation du stockage pour le VDI

La réorientation de GreenBytes vers la virtualisation du poste de travail à travers l’optimisation du stockage a séduit Oracle. Le support de ZFS qui vient du monde Sun Microstsytems racheté par la firme de Redwood Shores en 2009 explique aussi en parti l’acquisition. ZFS est un système de fichier Open Source disposant d’une haute capacité de stockage. Oracle a indiqué dans un communiqué que les technologies du rachat seront « intégrées dans les appliances de stockage ZFS d’Oracle ».

Pour nos confrères de The Register, cette opération est estimée entre 150 et 185 millions de dollars. Un montant jugé élevé dans un marché très concurrentiel avec des acteurs orientés stockage comme Atlantis, mais également des sociétés spécialisées dans l’hybride, comme Agile, Tegile et Tintri. La virtualisation du poste de travail est devenue un enjeu pour les grands noms de l’IT, VMware avec Horizon Suite ou Citrix avec Workspaces Services. Les acteurs du cloud public sont proactifs avec des offres de Desktop as a Service lancées pas AWS par exemple.

A lire aussi :

Une appliance Sun ZFS pour le backup Oracle

Yacine Kheddache (Alyseo) : «Notre préférence va au stockage ouvert sous ZFS»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur