Oracle aide les assureurs à se conformer à la directive Solvabilité II

Business IntelligenceLogiciels

Le géant du logiciel Oracle livre aujourd’hui des outils d’estimation des risques, compatibles avec la directive européenne Solvabilité II.

La directive européenne Solvabilité II s’adresse aux établissements d’assurance et fixe de nouveaux critères en matière de risques. Oracle a profité de son forum financial services & insurance de New York (aux États-Unis), pour livrer une suite d’outils adaptée à cette directive.

Cet ensemble permet aux assureurs de disposer d’une représentation unifiée des risques, laquelle est également multidomaine : risques d’assurance, de marché, d’opération, de crédit, de liquidité et de souscription. Des outils intégrés d’analyse et de business intelligence faciliteront la prise de décision. Le tout est accessible dès aujourd’hui et permettra de se conformer aux contraintes réglementaires définies de la directive Solvabilité II.

Une date butoir fixée à décembre 2013

« Pour se conformer à la directive Solvabilité II, les assureurs européens doivent évaluer la façon dont ils gèrent toutes les données concernant leur solvabilité, car la date butoir de décembre 2013 imposée par l’AEAPP approche », rappelle S. Ramakrishnan, vice-président groupe et general manager Oracle financial services analytical applications.

« Basée sur Oracle Financial Services Analytical Applications, l’offre Oracle pour Solvabilité II constitue pour les assureurs une solution immédiatement déployable qui peut accélérer leur mise en conformité tout en diminuant la complexité. De plus, elle leur fournit une représentation unifiée des informations concernant les risques, la finance et l’actuariat. »

Crédit photo : © Olly – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur