Oracle booste son Linux à coup de nouvelles technologies

CloudOpen SourceVirtualisation

Un nouveau noyau Linux optimisé est fourni par Oracle. Ce dernier permet à la distribution de la firme de décrocher des records au test TPC-C.

Oracle vient de mettre en ligne la seconde version de l’Unbreakable Enterprise Kernel. Rappelons que ce noyau Linux, dédié à l’Unbreakable Linux (5 ou 6), se veut une alternative optimisée au kernel proposé par Red Hat, lui aussi accessible dans l’offre d’Oracle (qui, rappelons-le, s’appuie sur la RHEL).

Basé sur un noyau 3.0.16, l’Unbreakable Enterprise Kernel Release 2 propose une gestion optimisée de la mémoire et des ressources. Il offre un support officiel du système de fichiers Btrfs, un concurrent direct de ZFS développé par Oracle. L’OCFS2 (Oracle Cluster File System) est également amélioré.

Enfin, la firme propose deux technologies en cours de mise au point : une adaptation de DTrace adaptée à Linux (mise à jour récemment) et un système de conteneurs virtuels (plus légers que la virtualisation classique).

Bête de concours

Avec ce nouveau noyau, la distribution Linux d’Oracle décroche des records au benchmark TCP-C, avec un nombre de transactions dépassant le million sur un système bi-Xeon signé Cisco (un UCS C250 M2 Extended-Memory Server à 12 cœurs) et les 4,8 millions sur un Sun Fire X4800 M2 Server (huit Xeon, 80 cœurs).

Le résultat obtenu avec la seconde machine est le plus élevé jamais enregistré sur un serveur x86. Dans les deux cas, la base de données Oracle Database 11g Release 2 est – bien évidemment – utilisée.

Crédit photo : © Nik Frey – Fotolia.com

___________________________________
LIVRE BLANC ‘Talent Management’

Un livre blanc, téléchargeable gratuitement, explique comment Oracle Fusion talent Management accompagne les employés, responsables et dirigeants grâce à une évaluation ponctuelle des performances du personnel, et sa fonctionnalité de veille intégrée permettant aux responsables et administrateurs RH de surveiller et gérer efficacement le processus global de gestion des performance. Cliquer ici.
___________________________________


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur