Oracle compte s'offrir ClearApp

Logiciels

Objectif : se renforcer sur le marché des solutions de gestion d’applications

Nouvelle emplette pour Oracle dont la trésorerie semble inépuisable. L’éditeur de progiciels devrait s’emparer de son compatriote ClearApp d’ici la fin de l’année. Le montant de la transaction est pour le moment tenu secret.

ClearApp est un éditeur californien de solutions d’administration d’applications composites (mash-up), notamment adaptées à l’univers du SOA (Service-Oriented Architecture). Objectif : offrir aux utilisateurs une meilleure vision des services business et des applications dont ils disposent. Son offre ira rejoindre la solution Oracle Enterprise Manager de l’éditeur et renforcer le géant dans le très juteux marché du SOA.

“Comme les entreprises déploient de plus en plus d’applications à base d’architecture SOA, leur gestion efficace devient primordiale “, explique Leng Leng Tan, vice-président d’Oracle, en charge du management d’applications.

“La transaction est soumise aux conditions finales, le closing étant prévu au cours du second semestre 2008. Jusqu’à cette date, chaque entreprise continuera à fonctionner indépendamment l’une de l’autre “, précise Oracle dans son communiqué daté du 2 septembre.

Au 4e trimestre de son exercice, Oracle affiche un bénéfice net en hausse de 27% à 2,04 milliards de dollars ou 39 cents par action contre 1,60 milliard de dollars, soit 31 cents, un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 24% à 7,28 milliards de dollars. Les revenus des nouvelles licences de logiciels a bondi de 27% à 3,14 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur