Oracle va continuer de développer sur Itanium

Cloud

Se pliant à l’injonction d’un juge californien, Oracle va poursuivre le développement de ses applications sur la plateforme Intel Itanium.

L’écosystème Itanium est rassuré. Oracle vient d’annoncer que sa base de données et ses logiciels pour Itanium continueront d’être développés et supportés.

Rappelons qu’Oracle, poursuivi par HP, fait l’objet d’une décision d’un juge californien lui imposant de poursuivre le développement et le support de ses produits sur la plateforme d’Intel.

La fin du suspens…

La décision d’Oracle, en mars 2011, de mettre fin au support de ses produits sur la plateforme Itanium avait jeté de l’huile sur le feu sur une technologie qui n’a jamais réellement réussi à totalement s’imposer. L’éditeur, affirmait que HP maintenait artificiellement l’Itanium en vie sur ses serveurs et aurait payé Intel pour maintenir le développement des deux prochaines versions du processeur.

L’annonce d’Oracle avait évidemment eu un effet dévastateur sur l’écosystème Itanium, et surtout sur HP qui est le premier constructeur de serveurs Itanium, tandis que celui-ci accusait Oracle de chercher à pousser ses clients vers ses serveurs Sun, et qu’IBM en profitait pour tenter de s’imposer en arbitre… et récolter la mise.

Même si personne n’est dupe – l’avenir de l’Itanium est des plus sombres tandis que la technologie x86 se rapproche dangereusement de l’univers des serveurs haut de gamme – les organisations acceptent mal de devoir remiser des années de développements sur la plateforme Itanium pour passer à autre chose, surtout qu’Oracle demeure la base de données la plus répandue sur les architectures RISC.

Oracle rentre dans le rang

Un an de procédures et une décision d’un juge auront été nécessaires pour imposer à Oracle de rentrer dans le rang et de reprendre ses activités sur Itanium. Oracle qui n’a pas attendu non plus la fin de son appel pour annoncer la reprise des développements. Les possesseurs de serveurs Itanium, en particulier les 140.000 utilisateurs de serveurs HP Integrity et NonStop, sont rassurés.

Quant à donner une feuille de route, Oracle a indiqué que ses développements sur Itanium suivront approximativement le rythme des développements de l’éditeur sur la plateforme Power d’IBM.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur