Oracle Database 11g, la base de donnée joue la carte de l’innovation

Logiciels

Oracle annonce ce jour la nouvelle version 11g très attendue de sa base de
données, qui accumule plus de 400 nouveautés

Les nouveautés d’Oracle Database 11g

Florilège des innovations apportées par Oracle dans la nouvelle version de sa base de données.

Oracle Data Guard

Oracle 11g porte la protection des données jusqu’aux risques de défaillances des systèmes et de désastres. L’application permet simultanément d’écrire et récupérer les données d’une base de données, ce qui augmente les performances et apporte une solution économique de ‘Disaster Recovery‘.

Cette fonctionnalité est importante et apporte une réponse au danger de plus en plus évoqué de l’administrateur à qui il viendrait l’idée de modifier les données stockées?

Gestion et automatisation

Améliorer le niveau de service, simplifier la gestion de la base et du grid, Oracle 11g multiplie les outils de gestion et introduits de nouvelles fonctionnalités d’auto gestion et d’automatisation. Automatic SQL, Partitioning Advisor ou Support Workbench accompagnent les administrateurs pour améliorer les performances et les informer le plus rapidement possible des incidents.

Oracle Real Application Testing

Oracle propose son propre outil de tests et de gestion des changements, un outil bienvenu là où les infrastructures et environnements sont plus que jamais multiples.

Gestion du cycle de vie et du stockage

Oracle apporte de nouvelles significatives en matière de partitionnement et de compression des données structurées et non structurées, en 2x, 3x ou plus. Mais aussi d’automatisation des fonctions, ce qui élargit et simplifie la gestion du stockage et du cycle de vie, et peut réduire les coûts.

Oracle Total Recall

Les administrateurs peuvent intervenir plus tôt dans les processus, ce qui apporte une nouvelle dimension de temps dans la gestion des données, comme le tracking, les audits ou le respect des règles.

Disponibilité de l’information

Oracle 11g simplifie le travail des administrateurs pour gérer les exceptions dans les autorisations d’accès aux bases de données.

Oracle Flashback Transaction permet de revenir plus facilement sur une erreur de transaction et des dépendances.

Parallel Backup and Restore augmente les performances des sauvegardes sur les grosses bases.

Hot Patching permet d’appliquer les mises à jour sans arrêter les bases.

Data Recovery Advisor accompagne les administrateurs pour déterminer intelligemment les plans de secours.

Oracle Fast FIles

Avec les LOBs (Large Objects) ou fichiers lourds ? textes, images, données avancées (XML), objets tridimensionnels, etc. – Oracle 11g adopte un comportement proche des systèmes de fichiers (file systems), ce qui est un gage de performances.

Oracle XML DB

Les données XML sont stockées et manipulées nativement. Ce langage se révèle lourd, et avec cette approche Oracle 11g limite la dégradation de ses performances. De même la base supporte les interfaces standard XQuery, Java Specification Requests (JSR)-170 et SQL/XML.

Oracle Transparent Data Encryption

Les données, même les LOBs, peuvent être cryptées sur les tables, les index ou encore les données stockées.

Cubes OLAP

Pour apporter des fonctionnalités de datawarehouse(fermes de données), Oracle 11g embarque les cubes OLAP pour visualiser les informations stockées, ce qui autorise le développement de requêtes au format SQL.

Continuous Query Notification notifie immédiatement les changements apportés dans la base.

Query Result Caches

Requêtes et fonctionnalité de la base ou d’applications tierces sont placées en cache afin de les accélérer ou de les réutiliser.

Database Resident Connection Pooling

Pour les applications qui ne sont pas multithreadées (ou les développeurs qui ne maîtrisent pas cette technologie parallèle), en particulier pour les systèmes web, Oracle 11g permet de créer des ‘pool’ de connexions.

Outils de développement

Oracle offre l’accès à un choix d’outils et processus de développement, avec de nouvelles fonctionnalités comme Client Side Caching, Binary XML, un nouveau compilateur Java, l’intégration native avec Microsoft Visual Studio 2005pour les applications .NET, Oracle Application Express pour les outils de migration, ou encore SQL Developer pour coder rapidement les routines SQL et PL/SQL.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT