Oracle Database 11g, la base de donnée joue la carte de l’innovation

Régulations

Oracle annonce ce jour la nouvelle version 11g très attendue de sa base de
données, qui accumule plus de 400 nouveautés

Gratifiée en 2006 par le Gartnerd’une part de marché des bases de données de 47,1 % en valeur, depuis 30 ans Oracle Database est incontournable du paysage informatique. On comprend mieux dans ces conditions pourquoi l’arrivée d’une nouvelle version de la Database est un évènement.

Avec Oracle Database 11g, l’éditeur a décidé de mettre sa base de données au goût du jour, et de répondre aux nouveaux challenges des IT, l’augmentation des volumes de données, l’intégration, la connectivité et la réduction des coûts. Et de prolonger le mouvement vers le grid, initié avec la précédente version 10g.

Et pour cela, Oracle mise sur les tendances du moment, la clusterisation des bases de données, l’automatisation des datacenters et la gestion des environnements. Sans oublier la sécurité.

A ce titre, Oracle Database 11g aura probablement été le produit le plus testé de l’éditeur. Plus de 400 nouveautés ont été recensées. Et il s’adapte aux plus petits serveurs comme aux plus grands clusters, gère nativement les données XML, ainsi que les informations en 3D.

L’enjeu est de taille pour l’éditeur. Et d’abord pour conforter sa place de leader, au moment où les volumes de données traitées et stockées par l’entreprise augmentent à un rythme élevé. Car pour faire face à ce phénomène, 53 % des utilisateurs vont migrer vers une nouvelle base dans les années à venir…

>>En page 2, nous décrivons les nouvelles avancées de la base de données vedette d’Oracle >>


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur