Oracle et Google s’affrontent en justice

Régulations

Après vingt mois de procédures et tentatives de règlement amiable concernant l’utilisation des technologies Java dans l’OS mobile Android, Oracle, géant du logiciel d’entreprise et des bases de données, s’oppose à Google lors d’un procès devant une cour de San Francisco.

À la suite d’échanges tendus, Larry Ellison, cofondateur et PDG d’Oracle Corporation, et Larry Page, cofondateur et PDG de Google Inc., ne sont pas parvenus à trouver un terrain d’entente à propos de l’utilisation légale des technologies Java. Cet actif breveté appartenant à Oracle depuis le rachat en 2010 de Sun Microsystems, est utilisé par Google pour son système d’exploitation mobile open source Android. Faute d’accord amiable, les deux parties se retrouvent cette semaine devant un tribunal de San Francisco, Californie.

Java au centre des débats

Oracle, rappelons-le, accuse Google de violation de brevets et droits d’auteur. L’éditeur qui a déposé plainte en août 2010, souhaite obtenir une injonction du juge pour forcer Google à acquérir une licence Java et, par extension, à rendre Android totalement compatible avec la technologie ou bien à ouvrir ses projets utilisant Java à des développeurs tiers.

De nombreuses entreprises actives dans la téléphonie mobile, dont Apple, Microsoft, Motorola et Samsung, ont porté devant les tribunaux leurs différends autour de technologies protégées par un brevet. Toutefois, la somme réclamée par Oracle dans cette affaire est particulièrement élevée. Le géant du logiciel professionnel demande plus d’un milliard de dollars (contre 6 milliards initialement) de dédommagement en réparation du préjudice subi. Google, de son côté, estime que les dommages potentiels devraient être inférieurs à 100 millions de dollars.

Les deux sociétés technologiques américaines vont défendre leurs arguments respectifs dans le cadre d’un procès qui pourrait durer deux mois, selon le Wall Street Journal. Parmi les témoins du procès sont attendus Larry Ellison et Andy Rubin, vice-président de Google en charge de l’activité mobile et numérique.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur