Tous les détails sur les nouvelles offres in-memory Exadata X3 d’Oracle

Cloud
Oracle Exadata X3 in-memory © TechWeekEurope.it

Nous vous proposons de découvrir les caractéristiques techniques des nouvelles configurations Exadata X3 Database In-Memory Machine d’Oracle. Des offres d’une puissance extrême.

Une des plus grosses annonces de l’Oracle Open World 2012 a sans aucun doute été la sortie de la quatrième génération d’Exadata, l’Exadata X3 Database In-Memory Machine, présentée par Larry Ellison en personne.

Une offre stratégique : in-memory, elle permet de traiter de vastes ensembles d’informations et sera donc le complément idéal des infrastructures cloud massives ; liée à des offres décisionnelles (par exemple Oracle Business Intelligence 11.1.1.6.2BP1), elle permettra d’accéder à des applications analytiques de nouvelle génération.

Bref, l’Exadata X3 Database In-Memory Machine se veut la clé pour tirer des informations du big data.

Cette offre s’architecture autour de processeurs x86, d’un solide système de stockage (mêlant disques classiques et SSD) et d’une offre logicielle comprenant Oracle Linux et Oracle Database. Mais qu’en est-il exactement des configurations proposées ?

Exadata X3-2 Database In-Memory Machine

Bonnez nouvelle, l’Exadata X3-2 Database In-Memory Machine est disponible en huitième d’armoire 42U, ce qui permet d’en abaisser le coût d’appel par rapport à la génération précédente, laquelle débutait uniquement au quart de rack.

Huitième de rack :

  • 16 cœurs Xeon actifs à 2,9 GHz et 256 Go à 512 Go de RAM pour la base de données ;
  • 18 cœurs actifs et 2,4 To de SSD pour le traitement SQL ;
  • de 4,5 To à 23 To d’espace disque utilisable ;
  • 2 switches 36 ports InfiniBand à 40 Gb/s ;
  • 187 000 IOPS max.

Quart de rack :

  • 32 cœurs Xeon actifs à 2,9 GHz et 256 Go à 512 Go de RAM pour la base de données ;
  • 36 cœurs actifs et 4,8 To de SSD pour le traitement SQL ;
  • de 9,5 To à 48 To d’espace disque utilisable ;
  • 2 switches 36 ports InfiniBand à 40 Gb/s ;
  • 375 000 IOPS max.

Demi rack :

  • 64 cœurs Xeon actifs à 2,9 GHz et 512 Go à 1 To de RAM pour la base de données ;
  • 84 cœurs actifs et 11,2 To de SSD pour le traitement SQL ;
  • de 22,5 To à 112 To d’espace disque utilisable ;
  • 3 switches 36 ports InfiniBand à 40 Gb/s ;
  • 750.000 IOPS max.

Rack complet :

  • 128 cœurs Xeon actifs à 2,9 GHz et 1 To à 2 To de RAM pour la base de données ;
  • 168 cœurs actifs et 22,4 To de SSD pour le traitement SQL ;
  • de 45 To à 224 To d’espace disque utilisable ;
  • 3 switches 36 ports InfiniBand à 40 Gb/s ;
  • 1 500 000 IOPS max.

Exadata X3-8 Database In-Memory Machine

L’Exadata X3-8 Database In-Memory Machine se veut encore plus puissante :

  • 160 cœurs Xeon actifs à 2,4 GHz et 4 To de RAM pour la base de données ;
  • 168 cœurs actifs et 22,4 To de SSD pour le traitement SQL ;
  • de 45 To à 224 To d’espace disque utilisable ;
  • 3 switches 36 ports InfiniBand à 40 Gb/s ;
  • 1 500 000 IOPS max.

Crédit photo : © TechWeekEurope.it


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur