Oracle fait évoluer son offre UNIX avec Solaris 11 Express 2010.11

CloudOS

Solaris 11 Express 2010.11 permet de se faire une idée des nouveautés qui seront intégrées l’an prochain à la version commerciale de cet OS.

Oracle vient de dévoiler une nouvelle version de Solaris. Solaris 11 Express 2010.11 est exclusivement réservée au développement d’applications, au test de logiciels et aux opérations de prototypage ou de démonstration. En effet, la licence appliquée à Solaris Express interdit toute utilisation sur un serveur en production.

En contrepartie, cette mouture est accessible gratuitement (ici), et ce, pour les architectures x86 et SPARC. Elle propose de multiples nouveautés. Selon Oracle, ces dernières sont parfaitement finalisées. Solaris Express serait donc tout sauf une version bêta de l’UNIX commercial de la firme.

Le temps de redémarrage de l’OS est beaucoup plus court que précédemment. De plus, les opérations de maintenance nécessiteront moins de reboots. Le système de fichier ZFS est également en progrès, avec l’intégration de fonctions de chiffrement, de déduplication et de provisionnement. La virtualisation des interfaces réseau est aussi de la partie. L’administration des serveurs, en particulier le déploiement, l’installation et la mise à jour des logiciels, a fait l’objet d’une attention particulière de la part de la compagnie. Enfin des optimisations spécifiques ont été ajoutées pour les processeurs de nouvelle génération, comme les Intel Nehalem ou le SPARC T3.

Notez que la plupart de ces nouveautés ne seront pas reversées sous licence open source dans le cadre du projet OpenSolaris. Rappelons en effet que la compagnie a choisi de désynchroniser le développement des versions open source et commerciale de cet OS. Toutefois, les membres du projet Illumos promettent de recréer toutes les nouveautés de Solaris sous licence open source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur