Oracle: Larry Ellison quitte le poste de président mais… non

Régulations

Le tonitruant patron d’Oracle céde-t-il son fauteuil de président? Pas tout à fait

Co-fondateur du groupe, la personnalité de Lawrence J. Ellison est indissociable de la puissante société qu’il a construite au fil des années, depuis 1977. L’annonce de la nomination d’un nouveau président du conseil d’administration ou ‘

chairman‘ n’a pas manqué de soulever des questions. Jeff Henley, directeur financier d’Oracle Corp, a effectivement pris le fauteuil de Larry. Mais il est prématuré d’en conclure que ce dernier se prépare à un retrait des affaires ou que la phase de succession du big boss est ouverte. La première raison objective est que Larry Ellison cumulait les fonctions de CEO (directeur général ou directeur exécutif) et de président du conseil d’administration. C’est mal vu aujourd’hui. La loi sur l’éthique des entreprises et la sincérité de leurs comptes -loi Sarbanes-Oxley- recommande de dissocier ces deux fonctions de top-management. Dans ce remaniement à la tête du groupe, figure également la promotion de Safra A.Catz et de Charles Phillips au rang de ‘president’: ils rapporteront à Larry Ellison.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur