Oracle Open World 2012 : une série d’annonces Cloud, IaaS et In-Memory

CloudLogiciels
oracle-open-world-2012-une-serie-dannonces-cloud-iaas-et-in-memory

Larry Ellison, patron d’Oracle, en pleine forme, a annoncé quatre nouveautés phares, tout en raillant ses concurrents : IBM, SAP, EMC… Un positionnement clairement affiché cloud avec fonctions ‘multitenant’.

San Francisco – Évènement dans le monde de l’informatique : Oracle Open World 2012, qui intègre désormais Java One, annonce 50.000 visiteurs au Moscone Center et un million de participants en ligne.

Cette grande convention internationale est l’occasion pour Oracle de diffuser quelques annonces majeures. À retenir : une nouvelle offre IaaS et une offre de cloud privé, la prochaine Database 12c multitenant et un gros serveur Exadata In-Memory. Le cloud dans les gènes d’Oracle ?

« Il nous a fallu du temps pour bâtir une fondation solide sur laquelle ériger nos solutions cloud. Et proposer en 2011 nos offres SaaS et PaaS. Le cloud computing a porté à un niveau supérieur la base de données, le langage de programmation et le middleware les plus populaires au monde, ainsi que nos applications », a expliqué Larry Ellison, CEO d’Oracle.

Oracle propose une offre IaaS et un cloud privé managé

Larry Ellison, chairman d'Oracle, à l'ouverture d'Oracle Open World 2012
Larry Ellison ouvre l'Oracle Open World 2012

Le Cloud Oracle cuvée 2011 avait fait éclore les offres SaaS avec CRM, SIRH (ou HCM) et ERP. Il avait également mis en avant les offres PaaS, la base de données Oracle, Java Fusion Middleware Oracle Social Network…

« Nous proposons désormais les trois étages du cloud avec l’annonce de notre offre IaaS ! lance fièrement le dirigeant. Un service cloud d’infrastructure de haute performance, fiable et sécurisé. Nous utilisons notre OS, nos VM, nos services de puissance de calcul et de stockage. Et bien sûr nos solutions Exadata, Exalogic, Supercluster, Infiniband. Notre concurrent frontal n’est pas IBM, mais bien Amazon.com. »

L’offre est également déclinée en cloud privé « derrière le firewall de l’entreprise » précise le CEO. Le paiement est mensuel, à l’usage.

Un SGBD multitenant sur le cloud

Oracle Database 12c sera également la vedette de cette édition d’OOW (Oracle Open World), qualifiée de “Multitenant database for the cloud”. Un seul ‘container’ avec des ressources physiques partagées et bien plus encore : mémoire, stockages, processus… Une possibilité également de gérer toutes ses bases de données comme une seule.

C’est une offre de une mutualisation avancée des ressources et des processus qui doit simplifier la maintenance et réduire les coûts.

Exadata 3, une machine de guerre In-Memory

Autre technologie mise en avant par l’éditeur/constructeur, le In-Memory, élément clé des technologies big data. Oracle confirme ses Engineered Systems, associant au plus près matériel et logiciel pour une optimisation extrême. C’est l’annonce de l’Exadata X3,  une « Database In-Memory Machine, et fondation matérielle sur laquelle repose Oracle Cloud ».

Oracle Open World 2012, annonce d'Exadata X3 in-memory
Oracle Open World 2012, annonce d'Exadata X3 in-memory

Une bête de courses avec ses 15 téraoctets de RAM sur un rack, de multiples bases de données en mémoire, une compression de facteur 10 permettant de stocker une database comptant jusqu’à 220 téraoctets en mémoire.

Ici encore, le paiement s’effectue par mois à l’usage.

Enfin, Oracle annonce une configuration d’“entrée de gamme” en version huitième de rack (16 cœurs, 54 To de disque et 2,4 To de flash pour seulement 200.000 dollars…


(À suivre… Et pour plus de détails : lire les articles de Silicon DSI, Oracle Open World 2012 – Une édition marquée Cloud, IaaS et In-Memory et Oracle fait tout pour rester leader des bases de données).


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur