Oracle, plate-forme unique des opérateurs mobiles ?

Réseaux

Le géant américain des progiciels rebondit sur la stratégie i2010 de la Commission européenne pour rappeler son approche centrée sur le client et son offre unique pour les opérateurs télécoms européens

Oracle au secours de opérateurs mobiles européens ? C’est tout du moins ce que laisse entendre l’éditeur, qui dans un raccourci quelque peu inattendu associe sa stratégie centrée sur le client ?”

We’re customer-centric“? à la stratégie de la Commission européenne. i2010 est la stratégie numérique quinquennale de l’Europe, aussi nommée ‘société européenne de l’information 2010‘. Une stratégie qui vise à favoriser l’emploi et la croissance dans la société de l’information et le secteur des médias, ainsi qu’à stimuler l’économie numérique. Dans ce cadre, l’Europe se présente comme un espace unique et ouvert, l’Europe Information Space, pour le marché des communications électroniques, des médias et du contenu. L’occasion rêvée pour Oracle de mettre en avant sa capacité à supporter l’ensemble des aspects des opérations logicielles des opérateurs mobiles. Sur un marché unique, une solution unique aurait certainement de quoi séduire ses acteurs ! Lors d’une conférence à Copenhague, Oracle a évoqué le premier ‘New Telco‘, TeliaSonora, présenté comme l’opérateur mobile de nouvelle génération. Pourquoi ? Parce que l’ensemble des activités de l’opérateur sont intégrées dans une plate-forme unique. Fournie par Oracle, bien sûr ! Certes, l’évolution des offres des opérateurs télécoms implique l’interopérabilité des technologies et des services, une attente forte de leurs clients. Une plate-forme unique aurait donc un effet bénéfique en la matière, ne serait-ce qu’en autorisant l’implémentation en quelques heures d’un nouveau produit sur l’ensemble des opérateurs. Mais il n’est pas certain que ces derniers se tournent vers un acteur unique, fusse-t-il Oracle !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur