Oracle pourrait supprimer un millier d'emplois en Europe

Régulations

En France, 250 emplois sont concernés par la mesure d’Oracle. Soit 15,6% des effectifs alors que l’éditeur affiche des bénéfices en hausse.

Oracle pourrait supprimer entre 850 et 1000 emplois en Europe selon une source syndicale. La France serait touchée à hauteur de 250 postes. Oracle emploi 17.000 salariés en Europe dont 1.600 en France.

Cette décision a surpris les syndicats. D’autant que, le 24 juin dernier, l’éditeur présentait des résultats supérieurs aux prévisions avec un chiffre d’affaires annuel 2009 à 23,3 milliards de dollars (+4%) et un bénéfice de 5,6 milliards (+1%). En temps de crise économique, on a connu pire.

Ces suppressions d’emplois répondent à “une croissance significativement inférieure à ce qui était attendu par Oracle” et un besoin de préserver la marge opérationnelle pour pouvoir maintenir la stratégie à long terme Oracle : recherche, innovation, politique de croissance interne et externe par acquisitions”, selon l’intersyndicale d’Oracle France (CFDT Cadres, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO). Pour mieux digérer Sun Microsystems ?

Ce qui n’a pas manqué de provoquer leur colère. “Cette réduction importante d’effectifs n’est pas justifiée au regard de la santé financière d’Oracle et des efforts concédés par les salariés depuis de nombreuses années au sein d’Oracle France”, dénoncent les syndicats.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur