Oracle recrute à tout va

Logiciels

Fort d’une croissance importante, notamment pour appliquer la stratégie des offres de solutions matériel-logiciel, Oracle lance une campagne de recrutement de 1700 personnes en Europe.

Voilà un communiqué qui fait toujours plaisir à lire (en tout cas plus que son contraire). Oracle lance une campagne de recrutements en Europe (zone EMEA précisément). A la clé, 1700 postes à pourvoir. Dans tous les domaines (développeurs, ingénieurs commerciaux, consultants avant-vente, etc., voire des avocats pour consolider les poursuites contre Google?) pour les jeunes diplômés comme pour les «confirmés».

« Les recruteurs Oracle sont toujours en quête de collaborateurs brillants avec un esprit entrepreneurial, la recherche d’une culture de travail où l’innovation est l’objectif, le travail acharné est attendu, et la créativité est récompensée », résume l’éditeur sur sa page de recrutements. Et de poursuivre dans son communiqué que « les carrières proposées […] offrent d’excellentes rémunérations et des avantages sociaux, avec une réelle souplesse de travail. Les jeunes diplômés bénéficient également de l’une des meilleures formations du marché. » Si ça donne pas envie…

Les nouvelles recrues viendront rejoindre les 110.000 salariés du groupe qui servent quelques 370.000 entreprises clientes (dont les 100 sociétés du Fortune 100) dans 145 pays. Les recrutements se feront par les voies habituelles (notamment la réponse aux annonces sur le site d’Oracle) ainsi que par les canaux sociaux Twitter, Facebook ou encore LinkedIn.

Alors que des échos de la crise monétaire résonnent aux frontières des Bourses mondiales, l’éditeur justifie sa campagne par « la croissante soutenue de l’ensemble [de ses] activités ». Oracle a effectivement affiché récemment un quatrième trimestre fiscal en hausse de 13 % et de 33 % sur l’ensemble de l’année. Voilà qui compensera, partiellement, la vague de licenciements à laquelle Oracle avait procédé en 2010 après l’acquisition de Sun Microsystems.

« C’est un moment important pour Oracle. Le recrutement de ces 1 700 nouveaux collègues nous aidera à soutenir la croissance de l’ensemble de nos activités sur la zone EMEA, qui s’explique par la demande que génère notre offre globale regroupant des matériels et des logiciels conçus et réalisés pour fonctionner ensemble, commente Pierre Farouz, Directeur des Ressources Humaines Oracle France. Cette approche remporte un large succès auprès des clients. La croissance qu’elle génère nous offre l’opportunité de créer plus d’emplois sur l’ensemble de la région. » Pourvu que ça dure.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur