Oracle regroupe son ‘middleware’ en ‘Fusion Middleware’

Régulations

L’offre ‘middleware’ d’Oracle est désormais regroupée sous la dénomination Oracle Fusion Middleware, et sur lequel seront certifiées les applications de PeopleSoft et JD Edwards

Oracle Fusion Middleware est la nouvelle marque d’Oracle désignant la famille des applications ‘middleware’ de l’éditeur. C’est une démarche de simplication pour une offre composite, sinon complexe. Le nom regroupe les produits Oracle Application Server 10g – Application Development Tools et J2EE Application Server ; l’infrastructure Web Services ; Enterprise Service Buses and Integration ; Business Process Management and Activity Monitoring ; Business Intelligence Tools ; Security and Identity management ; Enterprise Portals and Mobile– ainsi que Data Hubs et Oracle Collaboration Suite. Oracle Fusion Middleware contribue à l’objectif de l’éditeur de simplifier l’intégration d’applications avec une approche basée sur des standards pour déployer des architectures orientées objets (SOA). L’implémentation SOA est obtenue avec des services Web, Enterprise Service Bus et Oracle BPEL Process Manager. La roadmap de certification PeopleSoft et JDE Les applications PeopleSoft seront certifiées Oracle Fusion Middleware au deuxième trimestre, et les applications JD Edwards au troisième trimestre 2005. La certification joue un double rôle marketing. Tout d’abord elle vient confirmer le support des applications des deux sociétés sur la plate-forme Oracle Fusion Middleware. Mais elle adresse aussi aux clients PeopleSoft et JDE un message fort sur le support de la migration des applications vers des solutions ou plates-formes Oracle. Par ailleurs, Oracle a confirmé qu’il continuera d’assurer le support des lignes de produits PeopleSoft Enterprise et JD Edwards EnterpriseOne sur les plates-formes concurrentes, dont IBM et BEA.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur