Oracle renforce la sécurité de son appliance Big Data

Big DataCloudOpen SourceSécurité

Pour la nouvelle version de son appliance Big Data, reposant sur la distribution Hadoop de Cloudera, Oracle met l’accent sur la sécurité, via de nouvelles fonctions et son adhésion à un projet open source centré sur la gestion des accès à Hadoop.

Oracle dévoile la nouvelle version de son appliance Big Data, la X4-2, son serveur spécialisé de la gamme Engineered Systems (qui comprend aussi des machines comme Exadata ou Exalogic). Cette appliance, qui inclue la pile logicielle Cloudera Enterprise, bénéficie de nouvelles versions de processeurs Intel Xeon (deux octo-cœurs à 2,6 GHz) et de 33 % de capacité de stockage en plus (12 x 4 To par nœud soit un total de 864 To par rack).

Côté applicatif, le serveur inclut la distribution Hadoop de Cloudera, le module de déploiement et d’administration (Cloudera Manager), des outils de requête (Cloudera Impala pour le SQL et XQuery), le module de recherche (Cloudera Search), les bases de données NoSQL HBase et Oracle (Database Community Edition), des outils de sauvegarde/restauration (Cloudera Backup and Disaster Recovery), des fonctions d’audit et de gestion des accès (Cloudera Navigator).

Renforcer la sécurité des accès à Hadoop

Surtout, au travers de cette mouture, Oracle a renforcé la sécurisation de son appliance en y ajoutant une authentification Kerberos et en intégrant Hadoop à Audit Vault & Database Firewall. Ce qui permettra aux entreprises disposant à la fois de la base de données et du serveur spécialisé Big Data d’effectuer leurs audits depuis une console unique. Enfin, l’éditeur annonce travailler avec Cloudera sur le projet open source Sentry, visant à développer des surcouches d’Hadoop dédiées à la sécurité. « Nous gérons le problème lié à l’identification avec Kerberos, le problème des audits avec Audit Vault et celui des contrôles d’accès dans Hadoop en travaillant avec la communauté open source », explique George Lumpkin, vice-président pour les technologies de datawarehouse chez Oracle, à nos confrères d’InformationWeek.

L’appliance Big Data coûte 525 000 dollars pour un rack complet, tarif incluant un an de support de la pile logicielle Cloudera. Passé ce délai, le support annuel coûte 12 % du tarif de base soit environ 63 000 dollars.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur