Oracle, résultat trimestriel en retrait -léger, mais…

Logiciels

Le géant du logiciel subit, entre autres facteurs, les fluctuations du dollar

Pour la première fois depuis trois ans, Oracle doit déplorer un recul, léger mais bien réel, de sa marge.

Le résultat de son 2è trimestre fiscal est en baisse de -1% au 30 novembre, malgré une augmentation des ventes. Le chiffre d’affaires s’est en effet établi à 5,6 milliards contre 5,3 milliards en 2007, même période. Le net s’est élevé à 1,29 millard contre 1,3 l’an passé.

Rien de dramatique, donc. Pourtant les analystes constatent que la course aux acquisitions pratiquée depuis longtemps par le géant des bases de données, atteint ses limites face à la récession et, surtout, au renchérissement, relatif, du dollar face aux autres monnaies, dont l’Euro notamment.

Près de la moitié des revenus de la firme sont désormais générés hors des Etats-Unis, donc dans des différentes devises exposées aux fluctuations et à la crise.

Autre constat : le revenu des nouvelles licences de logiciels a baissé, -3% sur un an, à 1,6 milliard de dollars.

Les perspectives pour le troisième trimestre fiscal sont incertaines : le directeur financier du groupe a dit prévoir un revenu des licences de logiciels au mieux stable et, au pire, en baisse de -10%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur