Oracle révise ses prix à la baisse

Régulations

L’éditeur prend en compte la spécificité des processeurs multi c?urs et réduit le prix de ses licences de bases de données

D’un côté, les bases de données en place dans les entreprises, de l’autre les technologies de processeurs multi c?urs. Entre ces deux composants, la technologie permet de multiplier et donc d’accélérer les processus, mais en revanche les bases de données restent.

Comme la technologie évolue, nous avons adapté notre modèle de licence pour accommoder ces changements“, a déclaré Jacqueline Woods, vice-président d’Oracle. Parmi les méthodes employées par Oracle pour facturer ses clients, l’une des principales est la licence par processeur. Il propose aussi la licence par employé ou par utilisateur. Mais lorsque l’entreprise adopte des processeurs multi c?urs, le modèle de facturation au processeur est loin de refléter la réalité d’utilisation des postes. Surtout que la production de processeurs, chez Intel (Pentium et Xeon), AMD (Athlon et Opteron), IBM (Power) ou Sun (UltraSPARC) va rapidement basculer exclusivement vers du multi c?urs, qui concernera tous les postes, même individuels. Oracle a donc pris la mesure de cette évolution, et proposera un prix réduit pour les processeurs multi c?urs. L’annonce concernera dans un premier temps l’Amérique du Nord, et reste à confirmer pour les autres zones du globe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur