Oracle se paie Virtual Iron, gestionnaire de virtualisation

Logiciels

Cette acquisition était attendue. Elle vient, à point nommé,  consolider l’offre Oracle VM

La virtualisation étant entrée dans les moeurs, il devient important de la gérer et de la sécuriser. Oracle annonce ce 13 mai l’acquisition déjà “suspectée” de Virtual Iron Software Inc., un spécialiste de la gestion des ressources et des capacités dans les environnements virtualisés de serveurs.

Des fuites avaient déjà fait état de ce possible rachat il y a quelques semaines. Il était clair que parallèlement au rachat de mValent, le groupe allait donner de la consistance à sa nouvelle offre Oracle VM.

Les tendances actuelles sont aux solutions de virtualisation, car elles sont un moyen de réduire les coûts d’exploitation et d’activer des stratégies “green IT”[informatique verte]sans sacrifier la qualité de service. Avec Virtual Iron, Oracle va permettre à ses clients de manager plus dynamiquement les capacités de leurs serveurs et d’optimiser leur consommation d’énergie. C’est conforme à la stratégie d’Oracle de fournir des solutions pratiques de management de logiciels et de faciliter la gestion de qualité de service des applications“, explique Wim Coekaerts, vice-president “Linux and Virtualization Engineering” chez Oracle.

Cette acquisition, dont le montant n’a pas été communiqué, sera effective cet été.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur