Oracle se veut rassurant

En dévoilant ses objectifs annuels supérieurs aux attentes des analystes, Oracle a surpris son monde et alimenté un courant acheteur à Wall Street.

Le premier éditeur américain de progiciels a indiqué qu’il fixe son BPA (bénéfice par action) prévisionnel pour 2005 à 62 cents, soit une progression de 24%. Et pour 2006, avec un BPA qui devrait ressortir dans une fourchette de 76 à 80 cents, la progression des résultats du groupe devrait être de 22% à 28%.