Oracle-Siebel : Bruxelles donne son feu vert

Cloud

Après les Etats-Unis, l’Union Européenne donne son feu vert au rachat de Siebel par Oracle

Le rachat définitif de Siebel Systems par Oracle va pouvoir se finaliser, les autorités anti-trust américaines et européennes ont autorisé la transaction.

Dans un communiqué, la Commission européenne déclare : “Au terme d’un examen approfondi de l’opération envisagée, la Commission a considéré que [cette opération] n’entraverait pas sensiblement le jeu d’une concurrence effective dans l’EEE ou dans une partie substantielle de celui-ci et l’a donc autorisée“. L’opération doit être conclue pour une valorisation de 5,85 milliards de dollars. Le portefeuille de produits provenant de cette acquisition va venir opportunément combler des lacunes dans l’offre d’Oracle. Face à PeopleSoft, acquis en début d’année 2005, Siebel apporte une offre qui compte dans l’univers logiciel du CRM, l’une des plus percutantes sur le marché, en particulier en raison de son offre “OnDemand” dédiée aux grands systèmes. La Commission de Bruxelles l’a bien relevé dans sa décision : “Le degré de chevauchement horizontal entre les activités des parties dans le domaine des logiciels de CRM ne soulèverait pas de problèmes de concurrence, car la nouvelle entité restera confrontée à plusieurs concurrents puissants sur un marché fragmenté“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur