Oracle-Siebel : Bruxelles donne son feu vert

Cloud

Après les Etats-Unis, l’Union Européenne donne son feu vert au rachat de Siebel par Oracle

Le rachat définitif de Siebel Systems par Oracle va pouvoir se finaliser, les autorités anti-trust américaines et européennes ont autorisé la transaction.

Dans un communiqué, la Commission européenne déclare : « Au terme d’un examen approfondi de l’opération envisagée, la Commission a considéré que [cette opération] n’entraverait pas sensiblement le jeu d’une concurrence effective dans l’EEE ou dans une partie substantielle de celui-ci et l’a donc autorisée« . L’opération doit être conclue pour une valorisation de 5,85 milliards de dollars. Le portefeuille de produits provenant de cette acquisition va venir opportunément combler des lacunes dans l’offre d’Oracle. Face à PeopleSoft, acquis en début d’année 2005, Siebel apporte une offre qui compte dans l’univers logiciel du CRM, l’une des plus percutantes sur le marché, en particulier en raison de son offre « OnDemand » dédiée aux grands systèmes. La Commission de Bruxelles l’a bien relevé dans sa décision : « Le degré de chevauchement horizontal entre les activités des parties dans le domaine des logiciels de CRM ne soulèverait pas de problèmes de concurrence, car la nouvelle entité restera confrontée à plusieurs concurrents puissants sur un marché fragmenté« .

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT