Oracle s'offre Moniforce, gestionnaire des performances Web

Cloud

Une nouvelle acquisition pour Oracle, tournée vers l’expérience utilisateur

La Hollande produit du fromage… ainsi que des outils pour surveiller la disponibilité et les performances des applications Web. Et Oracle n’a pas acheté de fromage…

Si le géant américain des bases de données et des progiciels nous a habitués à un certain rythme d’acquisitions – au point de se demander s’il ne fait pas la course avec Cisco ! – il continue de nous surprendre, parfois.

Ainsi en est-il de sa dernière acquisition, Moniforce, société hollandaise dont les solutions WebStress et WebProbe semblent bien loin des préoccupations habituelles de l’éditeur, la mesure de la performance et de la disponibilité des applications Web.

Comme le confirme le communiqué d’Oracle, “cette acquisition élargit de manière significative le scope des exceptions professionnelles adressées par Oracle Enterprise Manager, en permettant aux administrateurs de surveiller et d’analyser proactivement l’expérience applicative du point de vue de l’utilisateur.

A y regarder de plus près, cette acquisition renferme très certainement pour Oracle une pépite nommée UXinsight. En effet, ce module intégré aux solutions de Moniforce serait capable de détecter les erreurs dans la logique des applications.

De quoi mesurer les performances des applications en infrastructure Oracle ou non Oracle, mais surtout déterminer l’origine de certains problémes rencontrés chez les clients d’Oracle et orienter l’entreprise vers les responsables, en espérant qu’il ne s’agisse pas d’Oracle…

Les conditions du rachat n’ont pas été dévoilées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur