Oracle taille encore dans les effectifs de Sun Microsystems

Logiciels

Une nouvelle vague de suppression d’emplois chez Oracle va frapper les équipes de Sun Microsystems en Europe et Asie.

Les restructurations précédentes n’ont pas suffit. Oracle vient d’annoncer un nouveau plan de licenciements qui touchera essentiellement les équipes de l’ex Sun Microsystems installées en Europe et en Asie, rapporte l’Associated Press. Une annonce qui intervient Moins de 6 mois après la finalisation de l’acquisition de Sun par Oracle pour 7,4 milliards de dollars visant à l’entreprise de proposer des solutions tout en un (application, serveurs, services) et concurrencer ainsi frontalement IBM (et HP dans une certaine mesure).

Oracle n’a pas précisé le nombre d’employés et de postes concernés par cette nouvelle vague de licenciements. Le premier éditeur mondial de base de données a toutefois indiqué que les coûts de cette restructuration s’élèveraient entre 675 et 825 millions de dollars. Soit plus du double de ceux du précédent plan toujours en cours d’application, soit 325 millions de dollars. On peut donc s’attendre à une importante vague de licenciement.

Avant son acquisition définitive en janvier 2010 mais après l’offre d’Oracle en avril 2009, Sun avait déjà préparé le terrain en annonçant une vague de 3000 licenciements. Lesquels succédaient à un plan de 6000 départs engagé en 2008. Selon les analystes, la restructuration de Sun Microsystem au sein d’Oracle pourrait au final concerner jusqu’à 10 000 suppressions d’emplois.

En février 2010, Oracle employait près de 106 500 personnes au total (y compris les quelques 30 000 salariés de Sun). Début janvier, le président Charles Phillips annonçait un plan d’embauche de 2000 postes pour assurer le développement de son modèle de vente directe. Et Larry Ellison estimait qu’Oracle créerait plus d’emplois pour l’activité de Sun qu’il n’en supprimerait. Suppression alors estimées à 1000 personnes. Les propos du Pdg faisaient-ils référence à la nouvelle restructuration annoncée aujourd’hui?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur