Oracle toujours très solide

Cloud

L’éditeur annonce un bond de 30% de son bénéfice et des gains de parts de marché

Le groupe basé en Californie fait feu de tout bois. Après l’annonce de son intention de s’emparer de son concurrent PeopleSoft (une offre rejetée par ce dernier), le deuxième éditeur mondial de logiciels présente aujourd’hui des résultats fortement en hausse.

Oracle annonce une progression de 30% de son bénéfice au quatrième trimestre de son exercice à 858 millions de dollars. Il fait également savoir qu’il a gagné des parts de marché sur le segment très concurrentiel des progiciels, notamment contre PeopleSoft. “Le pire est passé” Son chiffre d’affaires est ressorti sur la période à 2,83 milliards de dollars contre 2,77 milliards un an plus tôt. La marge d’exploitation s’est améliorée de son côté de 45% contre 44% un an plus tôt. L’entreprise estime avoir surmonté la baisse des dépenses dans les nouvelles technologies et ne pas avoir trop souffert des effets de la guerre en Irak ni du virus de la pneumopathie atypique. “À l’heure où je vous parle, je pense que nous sommes davantage convaincus que le pire est passé”,, précise le directeur financier d’Oracle, Jeff Henley.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur