Oracle va de l’avant en s’emparant de GoAhead

Réseaux

Le leader mondial des bases de données a annoncé son intention de racheter l’éditeur américain GoAhead Software, spécialiste de la haute disponibilité à destination des télécommunications, entre autres.

Oracle poursuit sa croissance externe à coups de rachats de sociétés très technologiques. Avec le cloud et la virtualisation, les solutions de gestion d’infrastructure deviennent un élément critique pour les entreprises, très rémunérateur pour les éditeurs.
Oracle annonce son projet de rachat de l’éditeur américain GoAhead Software (littéralement : “En avant”), spécialiste de la haute disponibilité à destination des acteurs des télécommunications, mais pas uniquement.
Les fournisseurs d’équipements réseau bénéficient ainsi d’une solution pour proposer la haute disponibilité dans leurs solutions de communication. Indispensable dans les applications de plus en plus “temps réel”.

Assurer la haute disponibilité
Les ressources humaines en développement d’application se font rares et coûtent donc de plus en plus cher Go Ahead propose donc une plate-forme libérant le développeur des problématiques d’infrastructures. Ainsi, il peut se consacrer pleinement à la conception d’applications.
La plate-forme middleware à haute disponibilité OpenSAFfire (basée sur le projet open source OpenSAF) élèverait le taux de disponibilité à 99,999 % non seulement pour les applications, mais aussi aux équipements réseau, même nécessitant de multiples interfaces de gestion.
Comptabilisant plus de 100 000 déploiements, cette technologie a été vendue par Go Ahead à des entreprises de taille internationale comme Motorola, Alcatel-Lucent, Lockheed Martin et Northrop Grumm. Avec un argument efficace : réduction des coûts de développement et accélération des délais de livraison.
Oracle annonce que cette transaction, soumise aux contraintes légales habituelles, devrait être finalisée en 2011.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur